La Cite Universitaire de Geneve Un grand village de plus de 850 habitants et 95 nationality !

Mission

Quelques mots sur la Fondation de la Cité Universitaire

Sous l’impulsion de l'Association des anciens étudiants et de son président d’alors, Jean-Aimé Baumann, la Cité Universitaire de Genève a été construite, avec l'appui financier des milieux privés et des pouvoirs publics, pour pallier le manque de logements de l’époque et pour offrir aux étudiants l’expérience d’une vie communautaire enrichissante dans un cadre propice au suivi de leurs études. Inaugurée le 24 novembre 1963, elle continue à tenir son rôle, puisqu’elle accueille aujourd’hui plus de 600 étudiants universitaires venus des quatre coins du monde et représentant septante à quatre-vingts nationalités différentes.
 

Située sur le plateau de Champel, la Cité Universitaire de Genève est actuellement constituée de trois bâtiments d’habitations, dont deux construits en 1963 (Cité I) comportent des logements individuels (chambres et studios), le troisième datant de 1986 (Cité II) étant composé d’appartements pouvant être partagés par quatre personnes.

A l’intérieur du site, diverses infrastructures agrémentent l’accueil, favorisent l’échange entre résidents et permettent l’ouverture de la Cité au monde extérieur. Outre un jardin spacieux, on y trouve une cafétéria servant également de cuisine scolaire, une salle de spectacle (Cité Bleue), une laverie automatique, une épicerie, un espace internet, des équipements sportifs (salle omnisports, tennis ouverts et salle de musculation, gérés par le service des sports de l’Université), un photo-club et un salle de fêtes (Arcade 46).

Le propriétaire et exploitant de ce complexe immobilier est la Fondation de la Cité Universitaire de Genève, une institution de droit privé, dont la création remonte au 1er juillet 1954. Elle ne poursuit pas de but lucratif et ses statuts mentionnent aux articles 3 et 5 les objectifs suivants :

Article 3

La Fondation a pour but:
1. d'étudier la création d'une Cité Universitaire en procédant à toutes les enquêtes et études qu'elle jugera nécessaires ;
2. de construire une Cité Universitaire ;
3. d'assurer son exploitation

La Fondation ne poursuit pas de but lucratif.

Article 5

La fortune de la Fondation est destinée à l'acquisition, à la construction et à l'exploitation d'immeubles propres à réaliser le but de la Fondation

L’organe suprême de la fondation est le Conseil de fondation qui est structuré comme suit (art. 7 des statuts) :

Article 7

L'organe supérieur de la Fondation est le Conseil de Fondation, comprenant treize membres et composé comme suit :
a) le recteur de l'Université, qui en fait partie de droit ;
b) six membres nommés librement par le Conseil d'Etat ;
c) deux membres nommés par le Conseil Administratif de la Ville de Genève ;
d) deux membres nommés par le Conseil d'Etat sur proposition du Rectorat ;
e) un étudiant, résidant à la Cité Universitaire, nommé par le Conseil d'Etat sur proposition de l'Association des résidents de la Cité ;
f) un étudiant nommé par le Conseil d'Etat sur proposition de l'Assemblée de l'Université.

Huit au moins des treize nombres du Conseil doivent être des universitaires (immatriculés, gradués ou au service de l'Université de Genève).


La Fondation est au bénéfice d’un contrat de prestation (2008-2011) avec l’Etat de Genève (DCTI) et reçoit une indemnité financière pour son fonctionnement. La parcelle sur laquelle est construite la Cité Universitaire a été mise à disposition par l’Etat de Genève en droit de superficie.

En savoir +